Le Centre Hospitalier départemental Vendée s’associe à la CAMI Sport & Cancer pour la création d’un nouveau Pôle Sport & Cancer en Oncologie

Pays de la Loire 03.02.2021
Le Centre Hospitalier départemental Vendée s’associe à la CAMI Sport & Cancer pour la création d’un nouveau Pôle Sport & Cancer en Oncologie

Il est aujourd’hui reconnu que la pratique régulière d’une activité physique soutenue aide à combattre les effets indésirables des traitements tant physiques que psychologiques, améliore la qualité de vie des patients et est associé à une diminution du risque de récidive des principaux cancers.

Afin d’intégrer cette thérapeutique non médicamenteuse dans les parcours de soin en cancérologie, la CAMI Sport & Cancer et le groupe de protection sociale Malakoff Humanis ont conclu un partenariat depuis 2015 pour la création de Pôles Sport & Cancer qui permettent aux patients de pratiquer un programme de thérapie sportive personnalisé au sein même de l’hôpital, dès le début de leurs traitements. En Vendée, un Pôle  Sport & Cancer a été créé au sein du CHD Vendée sur le site de La Roche sur Yon.

 

Le Pôle Sport & Cancer CAMI au Centre Hospitalier départemental Vendée en pratique

Pour le Dr Thierry Bouillet et Jean-Marc Descotes, co-fondateurs de la CAMI Sport & Cancer, « un programme d’activité physique est d’autant plus efficace qu’il est débuté précocement dans la prise en charge ». Il est donc important de pouvoir proposer une activité physique sur les lieux de soins, au plus proche des patients.

Au Centre Hospitalier départemental Vendée, grâce au Pôle Sport & Cancer, chaque patient peut bénéficier de deux séances collectives d’activité physique par semaine pendant 6 à 12 mois. Ces séances, encadrées par une Praticienne en Thérapie Sportive formée à l’approche pédagogique de la CAMI Sport & Cancer, le Médiété®, se déroulent au sein du Centre Hospitalier départemental Vendée, sur le site de La Roche sur Yon. Les patients bénéficient systématiquement de plusieurs consultations de thérapie sportive et d’une évaluation des effets physiques et psychologiques de leur pratique.

Ce suivi permet une collaboration régulière avec les équipes médicales des services prenant en charge ces patients, véritable fil conducteur du Pôle Sport & Cancer.

Ce nouveau dispositif permettra d’accueillir plus d’une centaine de patients par an. Pour Aurélie qui a bénéficié des programmes de la CAMI Sport & Cancer, « la thérapie sportive, c'est un vrai bol d'air au milieu des traitements. Ce sont des moments conviviaux, très bien encadrés et adaptés à chacun. Pendant ces moments, j'oublie que je suis malade, je me réconcilie avec mon corps et découvre des ressources que je ne pensais pas avoir. C'est devenu pour moi un élément indispensable à mon parcours de guérison ! ».

Grâce au partenariat national conclu avec Malakoff Humanis, les séances de thérapie sportive proposées dans le cadre du Pôle Sport & Cancer sont gratuites.

« Notre soutien au projet des Pôles Sport & Cancer illustre l’engagement de Malakoff Humanis dans la lutte contre le cancer. C’est un enjeu majeur pour la société et pour ceux qui sont frappés par la maladie » déclare Thomas Saunier, Directeur général de Malakoff Humanis. « Sur 1 000 personnes qui apprennent chaque jour qu'elles ont un cancer, 400 travaillent. C’est aussi un enjeu pour les entreprises qui accompagnent leurs salariés concernés, pendant la maladie ou lors de leur retour à l’emploi ».

Le Pôle Sport & Cancer a pu être mis en place également grâce au soutien du Crédit Agricole Atlantique Vendée et de l’Agence Nationale du Sport.

 

L’activité physique pendant et après le traitement du cancer, une chance supplémentaire pour combattre la maladie

Avec 382 000 nouveaux cas par an, le cancer est la première cause de mortalité en France.

Des études ont démontré que la pratique d’une activité physique soutenue et régulière est un excellent facteur de prévention de l’apparition des cancers du côlon, du sein, de l’endomètre et du poumon (INCa, 2018).

Le cancer, ses traitements, l’alitement et l’hospitalisation peuvent générer de nombreux effets indésirables tant sur le plan physique que sur le plan psychologique pour les patients : perte de masse musculaire, déconditionnement physique, arthralgies, perte de souplesse, altération du sommeil, fatigue, anxiété, stress, détérioration de l’image du corps et de l’estime de soi, isolement, etc.

Or, depuis de nombreuses années, des études scientifiques ont montré qu’une pratique physique régulière et soutenue a des effets positifs sur ces effets indésirables(1). L’Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support rappelle par exemple que l’activité physique est le seul traitement validé de la fatigue en oncologie(2) alors qu’il constitue l’un des principaux symptômes chez les patients(3).

L’activité physique a ainsi été reconnue comme une thérapeutique non médicamenteuse par la Haute Autorité de Santé en 2011(4).

« Grâce à la recherche fondamentale et la recherche clinique, la prise en charge des cancers s’est améliorée de façon significative au cours des vingt dernières années permettant à davantage de personnes de surmonter avec succès l’épreuve de la maladie. La mise en œuvre des plans cancers successifs avec le soutien de la Ligue contre le Cancer a permis une prise en charge plus globale et plus humaine avec le développement des consultations d’annonce et des soins de supports. Le rôle de l’activité physique sportive est maintenant bien connu et sa mise en place se développe dans toute la France grâce à de nombreuses associations et la reconnaissance des pouvoirs publics des vertus thérapeutiques du sport. La CAMI sous l’impulsion du Dr Thierry Bouillet et de Jean-Marc Descotes participe actuellement à un développement rapide de Pôles Sport & Cancer dans toute la France. Ce partenariat soutenu avec enthousiasme par le groupe de protection sociale Malakoff Humanis et les administrateurs du Crédit Agricole Atlantique Vendée, permet aux patients Vendéens d’avoir un meilleur accès aux bienfaits d’une activité sportive, permettant une meilleure tolérance des traitements, une diminution de la fatigue et amélioration des chances de guérison de leur maladie.

Aujourd’hui, soigner une personne atteinte d’un cancer ne peut plus se limiter à la mise en œuvre de traitements complexes et souvent difficiles, mais grâce à une approche pluridisciplinaire doit permettre une prise en charge globale plus respectueuse de la personne malade ». explique le Dr F. Priou, Oncologue Médicale du CHD Vendée.

 

À propos de la CAMI Sport & Cancer

La CAMI Sport & Cancer est la première association qui développe et structure l’activité physique en cancérologie et en hématologie. Créée en 2000, elle est actuellement présente dans 27 départements, une trentaine d’hôpitaux et près de 80 villes en France, ce qui lui permet d’accompagner près de 3 500 patients par semaine et de bénéficier d’une reconnaissance médicale, institutionnelle et universitaire.

Afin de pouvoir accompagner chaque patient sur l’ensemble de son parcours de soins et de vie, la CAMI Sport & Cancer a développé un modèle d’intervention unique et novateur en trois phases complémentaires :

1- à l’Hôpital pour les patients en début ou en cours de traitement (au sein de « Pôles Sport & Cancer » mis en place dans des services d’Oncologie, d’Hématologie, d’Adolescents et Jeunes Adultes ou d’Hémato-Onco-Pédiatrie),

2- en Ville pour les patients en cours ou fin de traitement ou en début de rémission (grâce à des séances en ambulatoire),

3- dans des Clubs sportifs partenaires pour les patients en rémission complète (via un réseau de clubs partenaires dont les intervenants ont été sensibilisés).

Les programmes de la CAMI sont encadrés par des Praticiens en Thérapie Sportive : des experts, professionnels du sport et de la santé, tous détenteurs du Diplôme Universitaire « Sport et Cancer ».

www.sportetcancer.com

 

À propos du Centre Hospitalier départemental Vendée

Le CHD Vendée est l’établissement public de santé de référence de La Vendée. L’établissement propose une offre de soins complète et de proximité sur l’ensemble de ses 3 sites qui permet chaque année la réalisation de 340 000 consultations et 80 000 hospitalisations. Acteur reconnu du soin, de la prévention, de la formation et de la recherche en santé, le CHD Vendée compte 4000 professionnels dont 350 médecins.

« Notre mission : prendre soins de votre santé ».

www.chd-vendee.fr

 

À propos de Malakoff Humanis

Acteur majeur de la protection sociale, Malakoff Humanis est né en janvier 2019 du rapprochement des groupes Malakoff Médéric et Humanis. Avec près de 7,5 milliards d’euros de fonds propres, 426 000 entreprises clientes et 10 millions de personnes protégées (assurés et ayants droit), Malakoff Humanis détient 15 % de parts de marché de l’assurance collective santé et prévoyance. En retraite complémentaire, le Groupe gère 37,8 milliards d’euros d’allocations versées, une mission d’intérêt général menée pour le compte de l’Agirc-Arrco auprès de plus de 565 000 entreprises et près de 16 millions de cotisants et allocataires.

Paritaire, mutualiste et à but non lucratif, Malakoff Humanis met sa performance au service de l’utilité sociale et consacre chaque année plus de 160 millions d’euros à l’accompagnement des personnes en situation de fragilité sociale.

www.malakoffhumanis.com

 

 

Références :

1 Institut National du Cancer (2017), Rapport d’expertise « Bénéfices de l’activité physique pendant et après cancer, des connaissances scientifiques aux repères pratiques », Boulogne-Billancourt.

2 Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support (2013), Référentiel « Activité Physique Adaptée, Rééducation et Cancer du sein ».

3 Bower J.E., Ganz P.A., Desmond K.A. et coll. (2000), « Fatigue in breast cancer survivors : occurrence, correlates, and impact on quality of life », Journal of Clinical Oncology, Vol. 18, n°4, p. 743-753.

4 Haute Autorité de Santé (2011), Rapport d’orientation « Développement de la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses validées », Saint-Denis.